Les sens de la privation de liberté – Appel jeunes chercheurs

En mars 2018 aura lieu à Paris le 4ème Colloque Jeunes Chercheurs sur la privation de liberté, qui aura pour thème « Les sens de la privation de liberté ».

Les jeunes chercheurs (Master 2, doctorants, jeunes docteurs) peuvent proposer une communication portant sur la France et/ou les pays étrangers.

Les propositions de communications doivent être envoyées avant le 15 juillet 2017, accompagnées de Cette fiche à colloquejeuneschercheurs2018@gmail.com.

Lire la suite

Pensées et politiques réformatrices dans le domaine pénal et pénitentiaire (XIXe-XXIe)

Que d’actualité pénale/pénitentiaire en cette fin d’année… L’ENAP et le Centre aquitain d’histoire du droit organisent les 4e journées internationales de la recherche en milieu pénitentiaire.

Quand? Les 14 et 15 décembre 2016

Où? A l’ENAP, 440, avenue Michel Serres à Agen.

jirmp

L’objectif du colloque est de développer une réflexion et un dialogue entre le passé et le présent sur le thème des pensées et des politiques réformatrices dans le domaine pénal et pénitentiaire de la Troisième République au XXIe siècle.

Lire la suite

Jeunesse, prison, justice au Burkina Faso

Le sociologue Fernand Bationo, membre du programme ECOPPAF, participera à une table  ronde dans le cadre du « Maquis des sciences » à l’Institut français de Ouagadougou, le 26 octobre à 16h30.

« Jeunesse, prisons et institutions judiciaires au Burkina Faso »

ccf

Les sciences sociales au Burkina Faso s’intéressent de plus près aux prisons et investissent progressivement cet univers clos pour en comprendre le fonctionnement et les populations qui s’y trouvent, en particulier la jeunesse. Quelles sont les conditions de vie et de détention des jeunes ? Comment les institutions judiciaires prennent-elles en compte cette population vulnérable ? Comment celle-ci prépare-t-elle la sortie de l’univers carcéral?

Plus d’informations ici.

 

Colloque « Prisons du monde » : une synthèse

Bandeau-ECOPPAF-juin-2016-v1-1A la suite du colloque de juin 2016, « Prisons du monde », nous vous proposons de télécharger la Synthèse du colloque rédigée par les discutants.

Following our international conference last June in Lyon on « Prisons of the World », you can download a Summary of the conference, written by the discussants.

Thanks again to our sponsors, the panels and the public for this great event.

Justice restaurative

La dernière séance du séminaire “Sciences sociales et prison”, le séminaire conjoint OIP-IRIS (Observatoire international des prisons et Institut de Recherches Interdisciplinaires sur les enjeux Sociaux) aura lieu le 13 juin à Paris.

Elle sera l’occasion de discuter de justice restaurative avec trois derniers invités :

Robert Cario, professeur émérite de criminologie de l’Université de Pau,
Alain Ghiloni, participant à une rencontre détenu-victime,
Aude Le Roué et Héloïse Squelbut, responsables du Service Régional de Justice Restaurative, de l’Apcars (Association de Politique Criminelle Appliquée et de Réinsertion Sociale).

Elle sera aussi l’occasion de prendre part au pot de fin d’année du séminaire, auquel vous êtes cordialement invité.e.s.

Attention : Le lieu change! Cette dernière séance aura lieu à  l’OIP, au 7 bis rue riquet – 75019 Paris.

Communications de nos membres

Deux membres du réseau ECOPPAF ont participé au colloque « Socialismes africains. Socialismes en Afrique » qui se déroulait à Paris en avril. Programme du colloque

SocialAf

Romain Tiquet a traité du socialisme sénégalais en acte dans une intervention intitulée « Socialisme sénégalais, développement et Service Civique national de la jeunesse : autopsie d’une utopie (1959-1968) ».

Sabine Planel a proposé une intervention intitulée « Recompositions et devenir d’une petite institution rurale socialiste : le Shengo, tribunal populaire éthiopien ». Cette intervention est basée sur des enquêtes de terrain conduites en 2015, dans le Sud éthiopien, dans la région (zone) du Wolaita, wereda de Damot Sore, kebele de Zamine Kolbaye, dans le cadre du programme ECOPPAF.

Lire la suite

Workshop : Prosecutors in Africa

Examining institutional histories, professional practices, and imaginations of law, politics and justice

28-29 juillet 2016

Oxford, UK

Prosecutors are powerful actors in many African criminal justice systems, as in many other jurisdictions worldwide. Prosecutors are equipped with extensive powers of discretion to initiate or discontinue criminal proceedings on behalf of the state, and are backed by the power of the state. Looking at the power and wide discretions prosecutors enjoy, it is surprising that these criminal justice actors have not received much attention from social scientists interested in the study of the state, politics and law.
Over the last twenty years a number of fascinating accounts of more visible criminal justice actors, namely judges, magistrates and the police have been written. This workshop seeks to engage with, and add to, this literature by exploring the history of prosecutors, their working life and their positionality within the juridical and political systems of various African countries. We are particularly interested in contributions that address with their empirical work one of the following questions:
1. What are the histories of the profession and of the prosecuting authorities in Africa?
How are prosecutors educated? When do prosecutors become ‘professional’ prosecutors? How do their career paths develop and evolve?
2. What are the everyday professional practices of public prosecutors in specific settings? What does their working day look like? What are the material, political and/or social conditions of their work? How do they perceive their work and their working environment?
3. How is a prosecutor’s accountability and, closely related to that, their independence envisioned, demanded or practiced in their respective jurisdictions? To whom is accountability owed, to what end, and according to which standards and mechanisms?
How have these visions, demands and practices changed over time?
4. How do prosecutors relate their working environments to the juridical and political systems in which they practice? What do prosecutors’ views on the factors shaping their positioning within the justice system tell us about the nature of political authority? How do prosecutors deal with the instances when politics and politicisation enter the courtroom? How does this effect the ways they imagine and engage with the law and their ideas of justice?
This 2-day workshop will bring together interested early career researchers (including those who are in the final stages of their PhD) from various disciplines (such as anthropology, history, socio-legal studies, sociology, and political science) to engage with the above and related questions. Discussions and findings from the workshop are intended for publication.

Deadline: 31 mars 2016. Plus d’infos: CfP Prosecutors in Africa