Un panel sur le confinement non-pénal à l’ECAS

L’ECAS, Colloque européen sur les études africaines, se réunit à Bâle en juillet prochain. Nana Quarshie, membre d’Ecoppaf, préside un panel sur le “Non-penal Confinement in Africa”, organisé en collaboration avec Romain Tiquet, également membre d’Ecoppaf, le 1er juillet.

Ce panel a pour but d’examiner les formes de confinement non-pénal en Afrique, dans lesquelles s’exerce un contrôle social, économique et politique. Il examine la suppression des “classes dangereuses” par les autorités politiques, et met en lumière les géographies du contrôle, reliant l’incarcération dans les villes et dans les espaces ruraux.

Trois auteurs vont présenter leur travail:

  • Sunday Funmilola Babalola (Joseph Ayo Babalola University) : Trafficking: The Abuse of Children And Women, A Socio-Cultural Menace In The Nigerian Urban Space
  •  Rasheed Oyewole Olaniyi (University of Ibadan, Nigeria) : Sweeping the Poor Aside: Urban Renewal Policies and Emerging Consumption Market in Ibadan, Nigeria, 1999-2015
  • Waseem-Ahmed Bin-Kasim (Washington University in St. Louis) : Sanitary Segregation: Cleansing Accra and Nairobi, 1908-1963

La présentation des papiers et plus d’infos ici


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Hélène Colineau (19 juin 2017). Un panel sur le confinement non-pénal à l’ECAS. ECOPPAF. Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/o1fh